Plus que 3 jours !

Posté le 4 octobre 2019 dans Mes coups de coeur

Combien de Belges râlent-ils sur les banques ?
Une quantité invraisemblable.
Combien manque-t-il à NewB, nouvelle banque éthique et durable, coopérative démocratique ? Une poignée de millions. Juste en réalité ce que Moreau et consort ont encaissé comme indemnités de sortie. Beaucoup trop pour quatre personnes ; une paille au regard des citoyens qui rêvent d’un monde bancaire plus respectueux et plus respectable.

Les amis, l’heure est historique ! Jamais un tel projet n’a été aussi près de se concrétiser. Et jamais dans l’histoire de ce projet n’a-t-on été aussi proche d’un succès ou d’un flop, tous deux sans précédent. Il manque une quinzaine de millions ! Si 150.000 Belges réagissent dans les 48 heures en investissant 100 euros chacun, le but est atteint ! 100 euros, ce n’est rien.
150.000 personnes désireuses d’un autre monde, c’est tellement peu !

Allons-y, faisons en sorte que NewB soit notre nouvelle banque d’un nouveau monde vivable !
Cliquez sans trainer ici. Plus que 3 jours !…

4 commentaires pour Plus que 3 jours !

  • Michel RUCQ dit :

    Pourrez vous m’envoyer les documents pour cet souscription. Merci

  • TRA dit :

    pourriez-vous comprendre que 100 euros, ce n’est pas, comme vous l’affirmez haut et fort , RIEN.
    100 euros pour le plus grand nombre d’entre-nous, c’est beaucoup. Jamais , au grand jamais, je ne confierais un seul cent à une banque pour qui 100 euros, ce n’est rien. A bon entendeur,

    • Je sais que 100 euros est une somme importante pour bon nombre de gens. Désolé donc si j’ai donné l’impression de leur manquer de respect en disant que 100 euros « ce n’est rien ». 
Cette expression relevait d’une autre équation : trouver 150.000 personnes en Belgique qui rêvent d’un monde bancaire plus respectable et plus respectueux et pour qui un apport de 100 euros ne modifie pas leur quotidien, c’est évidemment possible. Ce sont ces gens-là que j’appelais, modestement, à réagir durant ces trois jours.
      L’opération est réussie, et un nouvel acteur va s’installer dans le paysage bancaire, avec une vision et une gouvernance nettement plus acceptables. Donnons-lui la chance de tenter sa nouvelle approche, en espérant que ça profite à tous.

      Mais n’exagérez pas votre propos : je ne m’exprime pas au nom de la banque. Ce n’est pas elle qui dit que 100 euros, ce n’est rien. Que du contraire. Les parts étaient à 20 euros, et Bernard Bayot, dans toutes ses interventions, a clairement dit qu’il n’incitait personne à investir au-delà de ses moyens. En ce sens il est cohérent, dans la mesure où dans les valeurs de NewB est inscrite la lutte contre le surendettement des ménages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *