Ce lundi soir, coupez le son de la télé !

Posté le 3 mars 2008 dans Divers

A ne pas rater à la RTBF ce lundi soir (La Une, 22h05), l’émission sur le charisme politique. Le Monde avait édité un DVD à ce sujet au moment des dernières présidentielles. Une petite pièce de collection. Français vivant en Belgique, René Zayan est professeur de psychologie politique à l’UCL. Il décortique non pas les discours mais les mimiques et attitudes des hommes et femmes politiques. Cette fois-ci, il s’attaque en partie aux régionaux de l’étape. Les haussements d’épaules de Reynders ! L’intonation d’Onkelinx. Les dos en recul de Leterme…

Ce n’est pas une autre manière d’appréhender le discours politique, mais bien « notre » manière habituelle, qu’on le veuille ou non. Les travaux d’Albert Mehrabian, psychologue américain, ont mis en évidence la très faible influence des mots dans une communication vivante. Dans une salle ou à la télé, l’orateur utilisera trois supports : les mots, la voix (la modulation, le timbre, la chaleur, la proximité, le caractère agréable, la force) et la gestuelle (le sourire, les gestes, le buste, les bras, le regard, la posture). D’après Mehrabian, l’influence relative est la suivante :
– Les mots : 7%
– La voix : 38%
– La gestuelle : 55%

On a souvent trop tendance à l’oublier. Bien sûr, les mots ont toute leur importance. Mais véhiculés par une gestuelle qui dit l’inverse, c’est celle-ci que l’on prendra comme vérité. Si un jour je rencontre Didier Reynders, je lui dirai amicalement : « Didier, arrête de hausser les épaules comme ça toutes les dix secondes !… » Et s’il me remercie en haussant les épaules, je pourrai me dire que je n’ai pas réussi à me faire comprendre… Ma voix ? Mon sourire ? On verra. Ce soir, coupons le son !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.