Enseignement à Bruxelles : la bombe !

Posté le 13 février 2008 dans Divers

Intéressant mais drôlement inquiétant petit déjeuner organisé ce 13 février par Aula Magna, ce “think tank” sur l’avenir de Bruxelles. A l’ordre du jour : les failles du système scolaire à Bruxelles.
Eh bien, c’est atroce. Les failles sont de véritables crevasses qui s’agrandissent d’année en année. Tous les indicateurs statistiques, en comparaison avec les autres régions, sont à la hausse : redoublements, pourcentage de jeunes sans diplômes, reproduction des inégalités sociales. Le mot “apartheid” a même été prononcé. Le seul qui soit au ras des pâquerettes, c’est le budget dépensé par élève…
Une véritable bombe à retardement qui provoquera de plus en plus ses effets, directs et collatéraux. Une bombe à retardement que les politiques, dans leur toute grande majorité, semblent totalement ignorer, même s’ils sont bien obligés de constater que, déjà, 35% des jeunes sont au chômage.
Tous les participants à la réunion, effarés face aux chiffres présentés, sont d’accord sur un point : il faut un traitement spécifique de l’enseignement à Bruxelles. Spécifique à Bruxelles. Un exemple ? L’enseignement professionnel francophone, dit “qualifiant”, ne dispense pas de cours de langues. Un coiffeur à Bastogne n’en a pas vraiment besoin. Mais à Bruxelles ?! Quoi de plus naturel dès lors de voir les patrons de PME préférer recruter les jeunes qui sortent des écoles néerlandophones ?
Certains vont plus loin : il ne faut plus deux enseignements communautaires, mais un enseignement régionalisé. A l’heure des négociations sur les institutions, osons cette revendication !

un commentaire pour Enseignement à Bruxelles : la bombe !

  • Didier dit :

    aujourd’hui dans la presse :
    La région de Bruxelles-Capitale est restée en 2005 la troisième région la plus riche de l’UE, derrière le centre de Londres et le Luxembourg. (Metro Nl, Dernière Heure, De Standaard, Le Soir, Metro Fr, De Morgen)
    ???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.