Il y a urgence et urgence

Posté le 26 novembre 2009 dans Divers

Je crois avoir déjà entendu les conseils suivants : ne vous précipitez pas aux urgences, sauf bien sûr si l’urgence est … urgente. Et faites appel à votre généraliste avant de consulter des spécialistes. Ces conseils nous sont fournis en vue d’alléger notablement les charges de la sécurité sociale. C’est en tout cas le message que j’ai retenu.

Mon fils est revenu du foot il y a quelques jours avec une douleur au genou. En bon citoyen plus sans doute qu’en bon père, j’appelle un généraliste. Celui-ci vient et constate que mon fils a mal au genou. Ah. Et me conseille, ça alors, de faire une radio et une échographie. Actions qu’à l’évidence les urgences auraient effectuées sans avis d’un généraliste. Au passage, je paie bien sûr la visite dudit généraliste. 45 euro. Et je pars aux urgences avec mon fiston. Aux-dites urgences, on me dit que ben non je ne dois pas aller aux urgences, vu que j’ai une prescription. Ah. Mais je n’ai pas de rendez-vous. Ben, il suffit d’aller en prendre. Mais mon fils a mal. Ben, justement, pourquoi vous attendez ?
Dialogue de sourds.

Je vais à l’étage de la radiologie. Par chance, on accepte de faire tout de suite la radio. Pour l’écho, faudra revenir plus tard. OK, je prends rendez-vous et on fait la radio. Alors, docteur ? Ah non, je ne suis pas docteur, moi, j’ai juste fait les radios. Mais ?… Oh mais ne vous inquiétez pas, on va envoyer le protocole à votre médecin traitant, suffit d’aller le voir. Mais mon fils a mal… Ben justement, c’est pour cela qu’il faut aller voir votre médecin. Et n’oubliez pas de revenir la semaine prochaine pour l’échographie.
Dialogue de sourds à genoux.

Je sors, un peu con, avec mon fils, un peu éclopé. Dans ma mallette quand même, un CD avec les radios du genou. Histoire que je me forme ce week-end à la lecture de radios, chose que ne sait pas faire celui qui les a faites.

Moralité : je paierai en tout trois visites de généraliste. Mon fils manquera deux fois l’école. J’ai un CD avec les radios du genou de mon fils, CD que sans doute on me facturera. Et mon fils a mal. Mais j’ai respecté les conseils. Au royaume des borgnes, les honnêtes gens sont à genoux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.