J’ai adoré le film Cloverfield

Posté le 7 février 2008 dans Divers

L’histoire est banale. Une invasion de monstres extraterrestres dans Manhattan. Comme dans La Guerre des Mondes ou même King Kong. Il s’agit de se sauver, c’est tout. Mais ce film-ci, des producteurs de la série Lost, est novateur à plus d’un titre :

  • On ne sait rien des extraterrestres. On les voit un peu, mais on ne sait jamais d’où ils viennent, comment ils sont arrivés, quelles sont leurs caractéristiques.
  • Autant le savoir : l’histoire n’a pas de happy end ! Pour un film américain, ça se doit d’être souligné. Y aurait-il une fronde anti-Bush d’Hollywood juste avant les élections ?
  • Mais la principale innovation est dans la prise de vue, magistrale, qui donne à penser que tout a été filmé à partir d’une petite caméra d’amateur, voire d’un GSM. L’image, tremblante et mouvante en permanence, est insupportable. Au début, on espère que ça ne va pas durer ainsi tout le film, ce qui pourtant est le cas. Mais on s’y fait très vite, tellement on vit l’histoire.

En fait, c’est là le génie du réalisateur : on ne voit pas ce film, on le vit. Cloverfield est assurément le premier film d’une nouvelle époque du cinéma. Celle de l’après-11 septembre (les scènes de panique le rappelle à l’évidence) et celle de la vidéo par tout le monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.