Je me demande si on n’est pas entouré de zinzins

Posté le 7 juin 2009 dans Divers

Je me demande si Linda est partie. Cette phrase somme toute banale est dans le cours de français de mon fils, 14 ans. Cours qui ajoute que “Si Linda est partie” est une P2 subordonnée complétive conjonctive interrogative indirecte totale. Ah. Heureux de l’apprendre. J’ai passé une partie de l’après-midi, entre résultats des élections et de Roland-Garros à faire répéter mon fils. Il a examen de français demain. Et doit être à même de décoder ce type de phrase en débitant ce genre d’insanité. Comique d’ailleurs de constater que l’analyse est plus longue que la phrase. C’est mauvais signe, pour moi. Le pouvoir de la technocratie.
Oh bien sûr mes cours de français remontent à pas mal d’années. Mais j’ai l’impression de n’avoir jamais appris cela, moi. Or, j’écris. C’est une partie de mon boulot. Et je peux être édité sans pour autant être particulièrement fortiche en conjonctivite ou complétitivité…
Dès lors, en pur autodidacte désolé de rester ignorant des subtilités du langage, je me demande s’il ne faudrait pas mettre au feu toutes ces conneries. Je me demande s’il ne faudrait pas renvoyer chez eux les experts qui ont conçu ces idioties qui ne servent à rien d’autre que de justifier leurs longues et savantes palabres. Je me demande s’il ne faudrait pas en revenir au simple plaisir de la lecture et de l’écriture. Je me demande tout simplement s’il ne faut pas rendre ces experts totalement responsables des mauvais résultats de la Communauté française dans les enquêtes PISA.
Bon, qu’est-ce qui est complétif et subjonctif là dedans ? je ne sais pas. Mais mon regard interrogatif est direct et total ! Ils m’énervent, ces experts !

un commentaire pour Je me demande si on n’est pas entouré de zinzins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.