Jouez avec la Stib !

Posté le 21 mars 2011 dans Divers

La Stib vient d’inventer un nouveau jeu palpitant, auquel se livrent dorénavant plusieurs centaines de personnes tous les jours. Il s’agit d’un véritable phénomène de société. Des équipes entières de psys devraient analyser cette nouvelle forme avancée d’addictisme. En effet, elle est peut-être pour quelque chose dans les querelles qui semblent perdurer entre clients et employés de la Stib.

Le jeu est assez simple à comprendre : il s’agit de deviner le temps d’attente du prochain bus ou tram. Pour cela, la Stib vous fournit des indices, avec l’horaire imprimé sur les affiches à chaque arrêt, son site Web consultable également sur iPhone, et les écrans électroniques qui sont placés à certains arrêts. Bien sûr, la Stib, coquine, s’arrange pour que la plupart du temps ces horaires ne correspondent pas du tout, entre eux et entre eux et l’horaire réel. Le client en est alors à rivaliser avec les autres pour décréter le temps d’attente réel, de toute façon toujours trop long.
Parfois, de manière aléatoire, la Stib glisse même un bus fantôme. Le panneau électronique égrène les minutes, 5, 4, 3… Ah, il arrive ! Et de fait, des flèches clignotantes sur l’écran montre qu’il est là, qu’il passe, là devant nous. Mais de bus point. C’était une blague, une facétie de la Stib pour rendre son jeu plus difficile. Et alors, après, berdanf, un nouveau temps d’attente s’affiche : 18 minutes ! Et la compétition reprend parmi ces dizaines de clients qui se fendent la poire d’avoir été à nouveau eus. Ah la Stib, elle a plus d’un tour dans son sac pour nous faire rigoler, quand même !

Pour corser le tout, la Stib devrait poser une question subsidiaire. Par exemple : Trouvez un client réellement satisfait de la Stib. Pas facile, hein. Mais ne croyez pas que je sois médisant. Il paraît qu’un client satisfait de la Stib, ça existe. Cette perle rare n’utiliserait d’ailleurs que la seule ligne gratuite de la Stib : celle de l’ascenseur de la Place Poelaert…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.