L’anglais qui file à la française

Posté le 19 mars 2008 dans Divers

Je suis en train d’écrire mon prochain bouquin. Sur le management. Sortie prévue chez De Boeck à l’automne.
Il m’arrive dès lors souvent de taper le mot “leadership”. Le correcteur orthographique de Word attire alors mon attention sur le fait qu’il s’agit d’un anglicisme, que le Journal officiel suggère de remplacer par “primatie”, “conductorat” ou “hégémonie”. J’aurais l’air malin en défendant le fait que le cadre ne doit jamais perdre son hégémonie, et qu’il doit développer son conductorat en suivant des formations à la primatie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.