La fascination de quoi ?

Posté le 14 février 2008 dans Divers

Je viens de terminer « La fascination du pire », de Florian Zeller, prix Interallié 2004. Histoire bizarre, où il ne se passe pas grand-chose, malgré les annonces répétées de l’auteur qu’il va se passer quelque chose. Un personnage totalement secondaire est un homme politique de l’UMP, que l’auteur égratigne plutôt pas mal. Un certain Cotté, lequel fait évidemment penser à Jean-François Coppé. A l’évidence, Zeller n’aime pas tellement les politiques, qui « sont devenus, par la force des choses, de simples prostituées qui n’amusent plus personne et qui bradent pauvrement leurs petites passes. » En français dans le texte.

Mais ce nom me dit quelque chose. Florian Zeller… Ah oui, c’est ça, je l’ai vu dans Paris-Match (07.02) : il était au mariage de Sarkozy.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.