Le mieux est l’ennemi du bien

Posté le 18 septembre 2008 dans Divers

Bientôt, je vais animer un séminaire en résidentiel. C’est assez courant pour moi. Comme c’est assez loin, j’ai dit à l’organisateur que j’irai la veille, en payant moi-même ma chambre. L’organisateur a prévenu le centre de séminaires. Tout ça est normal. Mais l’administration du centre m’a déjà téléphoné trois fois, pour avoir confirmation, ainsi que mes coordonnées pour me faire parvenir le contrat et la facturation. Ah.
Je viens de recevoir le contrat, qu’on me demande de renvoyer, signé. Il fait sept pages. Et la chambre me coûtera une fortune : 28,30 euro.
Trois coups de téléphone, l’impression de sept pages mises sous enveloppe timbrée, la réception et le classement de mon contrat signé… mais ces 28,30 euro sont déjà dépensés ! Parfois, je me demande comment certains parviennent à faire des affaires. Peut-être les douches fonctionnent-elles avec des pièces, on verra.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.