Le recyclage des recettes

Posté le 27 novembre 2008 dans Divers

Les grandes surfaces inondaient la planète de leurs sacs jetables. Des milliards de sacs pullulaient. Une seconde pour la fabrication, vingt minutes pour l’utilisation, cent ans pour l’élimination. L’équation était simple : il fallait mettre fin à cela.
Sont alors apparus les sacs réutilisables. A payer par le consommateur, histoire de le responsabiliser. C’est bien. Les sacs jetables sont devenus politiquement incorrects. C’est bien également.
Mais en très peu de temps, la recherche a exploré les alternatives. En mettant au point des matières biodégradables, à base de pomme de terre, de maïs ou d’acide lactique. Le sac jetable retrouve ses lettres de noblesse dans les décharges. Mais maintenant les grandes surfaces font payer ces sacs. Cinq centimes le sac. Versent-elles cette somme à la lutte contre la pollution provoquée par ses milliards de sacs d’il y a quelques années ?
Ca m’étonnerait ! Ils n’en disent rien sur leur site en tout cas. Ni sur le ticket de caisse. Pas de trop petits profits pour les grandes surfaces.

un commentaire pour Le recyclage des recettes

  • Philippe Roukens dit :

    Moi ce qui m’énerve, ce sont les emballages des gateaux et tartes dans les patisseries. Pourquoi mettre des collants ? A-t-on déjà vu un gateau ou une tarte qui s’échappe de la boite ?
    Quant aux magasins spécialisés ( comme des librairies) qui font payer les sacs, ils devraient se méfier au niveau des vols. L’emballage est aussi une preuve de paiement. Comment distinguer parmi les clients qui ont des livres en main, ceux qui les ont payés et ceux qui devraient payer ? Ces économies sur 1 sac vont coûter cher !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.