Le vieux con

Posté le 15 octobre 2009 dans Divers

Suis-je un vieux con ? C’est la question que je me pose ce matin en changeant en permanence de place dans mon train. Je m’assieds, et hop, le mec qui s’installe devant moi écoute sa musique crrr crrr avec ses yeux de merlan frit et son air de noyé transi. Et meeerde. Je change. Je fixe les oreilles des voyageurs. Là, des écouteurs. Beeeurk, encore un crrr crrr. Les extraterrestres sont parmi nous. Trois fois je change. Non, quatre. Quand donc la Sncb se décidera-t-elle à réserver des wagons aux crrr crrr ? Elle l’avait fait en son temps avec les clopes ? Pourquoi pas avec le bruit ? Que ces gens aient dans les oreilles une musique qu’ils trouvent mélodieuse, je peux le comprendre. Mais ce n’est pas une raison pour imposer aux autres les ondes les plus moches cricrissaillantes et sur-le-système-tapantes.
De mon temps de jeune vieux con, nous étions activement plongés dans nos lectures de journal ou de bouquin, ouverts sur le monde. Là, ces échalas hébétés restent passivement dans un isolement autistique, tout en polluant au passage leurs voisins. Je parie qu’à l’école on leur parle de citoyenneté. Je hais Sony ! Tout d’un coup je rêve d’une île déserte. Mais y a-t-il des transports en commun sur les îles désertes ?

Voilà. J’ai trouvé une place. J’admire ces gens penchés sur leur journal. Pour un peu je les embrasserais. Tiens, ce gars, par exemple, qui lit Métro. Ah il bouge. Il met sa main en poche… Et meeerde, il sort son Gsm !

un commentaire pour Le vieux con

  • Michel Guilbert dit :

    Dans les trains suisses, il existe des voitures où l’utilisation des téléphones portables et des baladeurs et autres i-pod est interdite.
    Tu évoques l’interdiction de fumer. En fait, il faudrait en revenir au système qui existait auparavant, mais cette fois pour la musique: il y aurait des wagons pour ceux qui apprécient le silence et d’autres pour les individus aux oreilles bouchées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.