Les bons vieux temps modernes

Posté le 27 novembre 2008 dans Divers

Petite devinette très très difficile : En quelle année cette phrase a-t-elle été prononcée, à propos de l’âge de la pension ?
“Cet âge pourrait être revu à la hausse si on passe un jour d’une société manufacturière, où nous vivons encore, à une société de services, où les progrès de la médecine seront tels qu’on pourra peut-être travailler plus, alors peut-être, si les gens en ont envie.”
Ah ! Il y a un indice fameux : si jamais on passe à une société de services… Avec une telle hypothèse encore si peu probable, on doit être maximum dans les années cinquante, non ? Dès les années soixante, l’analyste le plus amateur de nos sociétés pouvait prédire que ce passage à la prédominance des services était devenue une certitude. A moins que cette phrase nous vienne d’Inde ? Ou de Chine ?

Eh bien non, cette phrase, je l’ai trouvée sur le site de La Libre, ce matin du 27 novembre 2008, en plein 21ème siècle. Et elle vient de notre Ministre des Pensions, Marie Arena.

Je conseille amicalement un film à Madame la Ministre, pour la conforter dans ses certitudes. Un film d’un jeune acteur et réalisateur très prometteur : “Les temps modernes”, d’un certain Charlie Chaplin, dont, croyez-moi, on parlera encore au siècle prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.