Les charmes d’Hout-si-Plou

Posté le 28 juin 2009 dans Divers

Tout le monde en Belgique connaît Hout-si-Plou mais finalement beaucoup en ignorent la réalité… Hameau de Neupré, à quelques encablures au sud de Liège dans une vallée verdoyante, Hout-si-Plou doit son nom à l’expression “Ecoute s’il pleut”. C’est ce que se disaient les meuniers du coin pour savoir s’ils devaient se mettre à l’ouvrage dans leurs moulins à eau réactivés par le débit de la rivière. Mais Hout-si-Plou n’est pas tant connu pour ses moulins que pour son évocation d’un lieu inconnu, voire imaginaire. “Oui, c’est ça, on se retrouvera à Hout-si-Plou-les-bains-de-pied !…
Dans mon “B.A.-Ba du management”, en partie romancé, je prêtais cette formule à l’un de mes personnages : “Si t’es pas content, on recrute à Hout-si-Plou !”. Mais mon éditeur voulait pas que ça ne fasse pas trop “belge”. Hout-si-Plou est donc devenu “Trifouillis-les-Clarinettes”, lieu inconnu plus connu chez nos voisins du sud. Soit.

Eh bien, Hout-si-Plou existe bel et bien. Et vaut le détour, par des chambres d’hôte qui mériteraient de figurer dans Marie-Claire : le Ry Martin. Superbe aménagement dans un décor entouré d’arbres. Et accueil tout autant chaleureux que professionnel des propriétaires, Mirella et Stéphane. Allez-y. Et quand on vous demandera où vous avez été, vous serez fier de répondre, en toute franchise : “A Hout-si-Plou !”

3 commentaires pour Les charmes d’Hout-si-Plou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.