Les contrôleurs lesbiens fatigués restent bien seuls

Posté le 1 octobre 2008 dans Divers

La Petite Gazette du Soir nous apprend que deux avions ont dû tourner au-dessus de l’aéroport de Lesbos pendant une demi-heure tout simplement parce qu’un contrôleur aérien était arrivé en retard au boulot. En cause, son réveil, un GSM, qui n’a pas sonné. Ca arrive à tout le monde, dira-t-on. Même au plus perfectionné des Nokia. A ce niveau-là, l’information reste totalement anecdotique et trouve justement sa place dans ladite Petite Gazette, source principale de Jacques Mercier pour sa Semaine Infernale.

Mais la Petite Gazette ne s’étonne même pas du fait qu’il n’y ait eu personne pour le remplacer. Eh quoi ! et s’il était mort dans son sommeil, ce pauvre Lesbien, ces avions, ils auraient dû tourner pendant les 7h36 de son service ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.