Mes voeux, mes rêves

Posté le 24 décembre 2022 dans Actualités

Je vœux que…

… Dès ce début 23, la guerre d’Ukraine se termine. Que Poutine reconnaisse ses torts, présente ses excuses à genoux et en pleurs auprès du peuple ukrainien, verse l’intégralité de son patrimoine perso de 200 milliards de dollars à titre de dommages et intérêts et qu’ensuite il s’en aille définitivement planter des salsifis à l’ombre de sa datcha. Et qu’on n’entende plus jamais parler de lui, même à sa mort.

… Dès ce janvier froid, les ayatollahs avouent publiquement qu’ils se sont lourdement trompés depuis le début, depuis Khomeini en fait. Qu’ils ont eu tort sur toute la ligne, à commencer par ce déni des droits des femmes et cette idiotissime obsession d’un voile d’une autre époque obscurantiste. Qu’ils libèrent bien évidemment Olivier Vandecasteele, que celui-ci soit reçu chez nous en héros, acclamé, soulagé, heureux de retrouver enfin famille et amis. Que ces ayatollahs de malheur ouvrent aussi les portes de toutes leurs prisons dégueulasses et d’un autre âge et que leurs nettement trop nombreux prisonniers politiques soient chargés de concevoir une nouvelle Constitution, définitivement respectueuse des droits humains.

… Dès le lendemain de la veille, l’ensemble des 8 milliards d’êtres humains s’engagent, chacun individuellement, à faire ce qu’il faut pour stopper l’assassinat de la Terre, du climat et de la biodiversité. Que plus aucun animal ne soit tué ou ne souffre pour le simple plaisir des hommes et des femmes. Que la nature commence à respirer autre chose que nos pollutions, nos bitumes et bétons, nos relents de gaz carboniques, nos puanteurs d’usine. Que les arbres, les plantes et les fleurs, dans leur immense majorité, votent en faveur du retour du beau. Et que les hommes et les femmes soient unanimement d’accord pour reconnaître que l’espère humaine est décidément la plus nocive que la Terre ait jamais portée.

… Dès le lendemain de la Saint-Sylvestre, gueules de bois dans les guiboles, nos élus jurent la main sur le cœur que c’en est fini de cette gouvernance à la con dont le coût excessif est inversement proportionnel à son efficacité crasse. Sur les airs de We are the world, ils entonneront en souriant que oui oui, le règne des parvenus, cette fois-ci du moins, est réellement fini, enterré, oublié. Fini le népotisme belgo-belge ! Finie la professionnalisation à outrance des mandats politiques ! Finis les régimes fiscaux spéciaux des élus ! Fini le critère du double menton, si révélateur, qui semble pourtant caractéristique pour 50 % des élus ! Finie aussi toute cette foultitude d’institutions et d’organismes en tout genre qui ne servent qu’à financer leurs dirigeants et, au passage, les partis politiques.

… Dès ce premier jour du premier mois de l’année, dans son speech de la Place St-Pierre, le pape François, bras dessus bras dessous avec rabbins, imams et grands-maîtres maçonniques, tous hilares et imbibés de champagne de messe bon marché, déclare urbi et orbi que plus jamais aucune religion ne préconisera meurtres, tortures, brimades, excommunications, lapidations. Et d’ailleurs, ils avoueront que leurs religions, eh bien oui, c’est l’opium du peuple. Et que, vous savez quoi ? l’enfer, ça n’existe pas !

… Dès l’année 2023, la guerre soit déclarée rigoureusement interdite et parfaitement illégale. Tout contrevenant qui déclare unilatéralement la guerre à quiconque s’exposera à la honte à vie. Il sera bien sûr déchu de tout droit de prétendre ne fût-ce qu’une seule fois à de nouvelles responsabilités publiques. Il sera en outre dépouillé de tous ses biens et condamné à perpétuité aux travaux d’intérêt général.

… Dès cette année post-Coupe du Monde, Gianni Infantino et ses sbires soient expédiés sur Mars, aller simple sans retour, avec un kicker en plomb non climatisé, et qu’ils y organisent leur championnat de football de dessous de table. Sans arbitre, ni VAR, ni spectateurs. Avec bien sûr l’interdiction de quelque slogan que ce soit sur leurs scaphandres. Et tout compte fait, qu’ils prennent avec eux l’émir du Qatar, Trump, Erdogan, Bolsonaro et Berlusconi.

… Dès le 1er janvier, le train fonctionne en Belgique. Enfin !

Et plus anecdotiquement, en 2023 :
– Christophe Galtier, l’entraîneur du PSG, sera obligé d’effectuer tous ses déplacements en char à voile.
– Si sa santé le permet, Elio Di Rupo annoncera son intention de rester à la tête du gouvernement wallon jusqu’aux élections de 2082, de manière à pouvoir inaugurer la gare de Mons.
– Franck Vandenbroucke reconnaîtra que la plupart du temps c’est son personnage du Musée Grévin qui posait à sa place sur les photos.
– Frédéric Janssens, ex-greffier, deviendra garde-barrière-péagiste du tunnel piéton du Parlement wallon.
– Liz Truss, ex-première ministre britannique, réalisera qu’en réalité tout le monde l’a oubliée.
– Remco Evenepoel et Wout Van Aert gagneront le Tour de France à deux sur un tandem.
– Macron traversera la rue pour trouver un nouveau job.
– Suivant l’exemple de la Wallonie et avec l’aide financière du Qatar, le Parlement européen entamera la création d’un tunnel piéton entre les bureaux bruxellois des parlementaires et l’hémicycle de Strasbourg.
– Charles III commencera, c’est urgent, à écrire ses mémoires.
– Alexander De Croo, un beau matin, lors de sa séance quotidienne de tai chi dans le Parc royal, s’écrira que Y en a marre ! mais vraiment marre de marre !, pour, juste après, aller vivre en ermite dans la cellule de moine à côté de celle de Michelle Martin.
– Sandrine Rousseau sera choisie par l’Académie française comme porte-drapeau de l’obsolescence programmée de l’écriture inclusive, définitivement rangée dans le petit musée extraordinaire des conneries de l’histoire, à côté de la cigarette, des trottinettes électriques et de l’anti-darwinisme.
– Giorgia Meloni se fera une luxation à l’épaule à force de faire le salut fasciste.
– Mélenchon, Le Pen, Zemmour et Royal joueront la prochaine présidentielle au strip-poker menteur.
– Les Diables Rouges feront un team-building avec un je-te-tiens-par-la-barbichette animé par le roi Philippe.
– En prévision du 60ème anniversaire de la bruxellisation, l’architecte Calatrava construira une nouvelle gare centrale sur la Grand-Place, à la place de l’actuel hôtel de ville décidément un peu trop vieillot.
– Stromae sortira son nouveau single sur le suicide collectif des membres de l’amicale mélancolique des huissiers de justice neurasthéniques et dépressifs anonymes.
– Six mille ans après la création de la roue, la STIB se décidera enfin à inciter les usagers des escalators à rester sur leur droite.
– A la question « Qui voulez-vous voir jouer un rôle majeur dans les années qui viennent ? », un sondage en Belgique fait apparaître un podium pour le moins surprenant : Johnny Hallyday, Soeur Emmanuelle et Eddy Merckx. La première personnalité politique apparaît en 545ème place. Il s’agit d’un conseiller communal de l’opposition à Viroinval.
– Le congrès mondial des Proctologues Inspirés se prononcera en faveur du classement des fake news de Trump dans le Patrimoine immatériel de l’Humanité.
– A l’occasion de la énième palme d’or des Frères Dardenne, un sondage révèlera que 99,99999% des Belges sont incapables de distinguer qui est Jean-Pierre et qui est Luc. Quant aux autres, ils avoueront qu’ils les ont toujours confondus avec cet ancien ministre qui était toujours bourré.
– Histoire d’éviter les critiques un peu trop faciles, l’ensemble de la classe politique sera vêtue d’un burkini lors du Te Deum du 21 juillet.
– Pour justifier sa méprise d’avoir parlé de Margareth Thatcher et d’Elton John alors qu’il officiait aux fiançailles de Greta Thunberg et Elon Musk, José Happart aura cette excuse historique : Mais que voulez-vous, je ne parle pas un mot d’anglais !
– Pour leur entrée au premier rang de l’Académie démocratique et populaire des Dictateurs Réunis, Poutine et Kim Jong-un prépareront un duo comique, à la manière de Laurel et Hardy, mis en scène par Xi Jinping.
– Il pleuvra un jour en Belgique, le 28 novembre, de 4h23 à 4h32.
– Les talibans s’inscriront en masse à l’école primaire et apprendront à articuler correctement Je ne le ferai plus, maîtresse !
– Le Prince Laurent sourira devant un appareil photo.
– Les plans du RER seront revus afin de peut-être envisager presque sérieusement un démarrage éventuel (des travaux) sans doute à l’horizon probable 2050 – 2080.
– Devant le tribunal du redressement de l’intelligence, un gardien de la révolution iranien échappera de peu à la mise au coin à perpétuité : poursuivi pour avoir laissé apparaître une mèche de neurones sous sa barbe, il pourra prouver facilement qu’en termes de neurones, il n’en avait pas un seul.
– Le sofa turc d’Ursula von der Leyden sera vendu aux enchères au bénéfice des parlementaires européens qui n’auront pas eu droit aux largesses du Qatar.
– Jean-Claude Marcourt annoncera sans rire en conférence de presse que dorénavant il sera prêt à travailler en faveur du bien commun.
– Georges-Louis Bouchez et Bart De Wever se réconcilieront avec tout le monde.
– Des militants pour le climat présenteront leurs excuses après avoir jeté de la soupe tomate sur Franck Vandenbroucke, expliquant qu’ils l’avaient pris pour une oeuvre d’art.
– La Belgique changera sa devise en L’Union fait la force des Générations futures.

Je vœux, je vœux, je vœux… Mais je rêve !
Dès ce début 2023, je commencerai à écrire le billet que je publierai dans un an pour dire que tout ce qui précède – à part bien sûr bien sûr la libération d’Olivier Vandecasteele qu’on espère de tout coeur –, c’est, ben oui, de la pure connerie en tube de dentifrice. Et que c’est bien dommage !
Pour nos meilleurs vœux, moi je veux le meilleur !

un commentaire pour Mes voeux, mes rêves

  • Deharre caroline dit :

    Trop bien Pierre!!! Mais quelle plume tu as!
    Celle d’un aigle royal, d’un phénix flamboyant au service de l’humour qui nous permet de sourire et de rire à défaut de pleurer.
    Car la vie est bien plus belle avec nos sourires que nos pleurs!
    MERCI pour tes bons vœux que je te réciproque de ma part!
    Ciao Pierre, à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *