Métro, le poids des infos

Posté le 3 novembre 2009 dans Divers

Métro regorge d’informations fondamentales à même de modifier notre perception du monde. Amis lecteurs qui n’avez pas toujours le temps de vous plonger dans Métro, je l’ai fait pour vous. Et vous livre ici trois infos de toute première importance en ce mardi matin :

  1. L’Islande n’a plus de McDo ! Les trois McDonald’s de Reykjavik ont fermé définitivement leurs portes, à cause de l’inflation énorme qu’a entrainée la quasi faillite du pays. Comme quoi, à toute chose malheur est bon, la crise n’aura pas que des effets négatifs.
  2. Le Prince Laurent a congelé son chien ! Non, non, il n’a pas confondu niche et congélateur… Simplement, il ne pouvait se résoudre à enterrer son clébard décédé d’un cancer il y a quelques mois. Il aurait pu l’expédier en Antarctique, pour dissuader les squatters de la station Princesse Elisabeth, ou en Islande, pourquoi pas. Mais non, il voulait le garder près de chez lui. Au chaud, en quelque sorte.
  3. Les Roumains ne peuvent plus cracher ! Il a été demandé aux footballeurs roumains de ne plus cracher sur la pelouse, histoire de ne pas propager la grippe AH1N1. Et s’ils ne savent pas s’en passer, on leur demande de mettre un masque. Chacun, comme ça, garde son crachat pour soi. Hé, quoi ? Ils fument l’herbe, les footballeurs roumains ?

La vie est passionnante. Et pendant ce temps-là, Marino Keulen se prépare à la présidence de l’Open VLD. Eh, Laurent, tu ne peux pas faire un peu de place dans ton congélateur ?

un commentaire pour Métro, le poids des infos

  • B.A.-ba du savoir vivre dit :

    Et cet autre connard qui a garé sa bagnole à moitié sur le trottoir et collée au passage piéton depuis plus d’un mois ???

    Celui là, manifestement, il ne partage pas ce bon sens populaire qui caractérise ta prose, et tes actes.

    A 100 euro l’infraction par jour… On en est, là aussi, à plusieurs milliers d’euro.

    Bon à savoir, et cette fois-ci, plus pour toi que pour nous.

    Tu vois qu’irriter les autres, c’est à la portée de n’importe qui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.