Mutinerie et pattes de mouche

Posté le 2 octobre 2008 dans Divers

Je n’ai pas de formation d’instit. J’écris donc mal au tableau. C’est comme ça. Pourtant ça m’arrive souvent maintenant, dans mes séminaires. Un jour je notais au vol toute une série de points sensibles suggérés par les participants. Dont le point “résistance au changement”, si classique, que j’ai gribouillé “résistance au chgt”. Normal, faut aller vite.
Pour en faciliter le rapport, quelqu’un a pris une photo du tableau, et une secrétaire a tout retapé. Beau rapport en PowerPoint. Mais la secrétaire n’a pas vraiment compris mes pattes de mouches. Et c’est un beau “Résistance au chef” qui est apparu sur l’écran, devant le directeur.
Bon, c’est un peu con comme anecdote, raison pour laquelle j’ai classé ce billet dans les futilités. Mais je ne suis pas sûr que le sourire jaune du chef fut si futile que ça…

Cela me rappelle un travail que ma boîte avait dû faire dans les années 90. Delors, président de la Commission, avait fait un discours, que l’on avait enregistré. Une secrétaire a tout tapé, et ensuite on devait l’éditer. Bien sûr, il fallait relire le texte avant. Mais on n’avait pas vraiment assisté à la conférence. On s’est donc demandé ce que pouvait bien être cette Commission de Guerlace qui avait décidé de je ne sais plus quoi. C’est vrai qu’à l’Union européenne, ils ont toujours eu l’art de trouver des noms pour toutes ces instances qu’ils n’arrêtaient pas de mettre sur pied. Mais cette Commission de Guerlace-là, on n’en trouvait trace nulle part. Quand on a lu, quelques lignes plus bas, que Delors tentait de vendre son paquet d’oeufs, le doute est devenu plus flagrant. C’était en effet l’époque où il cherchait à promouvoir un deuxième paquet de mesures structurelles, paquet de mesures qu’il avait tout simplement baptisé “Paquet 2”. Tilt donc. La secrétaire, qui n’était pas tout à fait au fait des réformes structurelles s’étaient en outre peu souciée des virgules. Il fallait lire “La Commission, de guerre lasse, a décidé de…”

Laissez faire les dactylos et la révolution est en marche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.