Paix aux gens de bonne volonté

Posté le 25 décembre 2008 dans Divers

Intéressante interview du politologue Dave Sinardet, dans Le Soir de ce 24 décembre, sur le rôle de Martens l’Explorateur. Il termine en égratignant fameusement le monde politique : “Les partis raisonnent aujourd’hui presque uniquement en termes électoralistes. Le monde politique devrait se ressaisir, car cela risque de renforcer la tendance à l’antipolitisme.”
J’imagine nos éminences s’étrangler sous le gui en s’embrassant. “Quoi ?! Moi, électoraliste ??? Mais moi ce qui m’importe, c’est le bonheur des gens !” Les “gens” ont la cote en ce moment. “Le peuple”, ça ne fait plus tendance. Les “citoyens”, c’est un peu galvaudé, et ça fait un peu trop Révolution française. Quant aux “Belges”, on craint que ce ne soit plus vraiment vendeur. Reste donc “les gens”, servi à toutes les sauces.
Je me souviens d’un enfant qui, à quatre ans, s’était extasié en découvrant que lui aussi était un “gens”. Quelle révélation ! Lui aussi donc faisait partie de cette majorité anonyme et silencieuse si courtisée par nos politiciens de tout poil. Mais Dave Sinardet a raison, mesdames et messieurs les professionnels de la politique : les gens ne veulent pas de vos querelles, ils n’ont pas vos échéances électorales en tête, mais bien leurs fins de mois. Allez, vite un gouvernement sous le sapin ! Avec des gens de bonne volonté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.