Petits calculs entre amis

Posté le 14 mai 2009 dans Divers

Il m’est arrivé ces derniers temps de recevoir des appels d’offres d’intercommunales wallonnes. Bizarrement, le prix maximum de la journée était indiqué. Et il n’était pas très élevé : entre 500 et 620 euro. Lorsque je m’en inquiétais, on me répondait que c’était pour rester dans les normes établies par la Région wallonne.
On peut dès lors être soulagé de constater, pour autant bien sûr qu’il ait presté à temps plein, que le Ministre wallon Donfut n’a facturé qu’un tout petit plus que cette norme, vu que ses journées étaient facturées à 650 euro. Bon, quand on est ministre, on a évidemment un cv qu’on peut valoriser et espérer un petit plus en conséquence, non ? D’autant plus que – et j’en profite pour le signaler à la Région wallonne – 650 euro la journée c’est vraiment très peu pour un consultant. Sincèrement. Pour autant bien sûr qu’un travail soit effectué.

Les hypothèses sont dès lors les suivantes :

  1. Soit le Ministre a travaillé à temps plein, et il n’a pas profité outre mesure d’une largesse particulière de la part de cette intercommunale (si ce n’est bien sûr ce contrat de plusieurs années sans appel d’offres). Mais alors il faut bien reconnaître qu’il n’aura jamais eu le temps d’œuvrer comme Ministre.
  2. Soit il n’a travaillé que le temps que lui laissait sa surcharge de ministre. A les entendre tous, ça devrait tourner autour de la demi-heure par semaine. Et alors, on peut considérer qu’un tarif horaire de 6.500 euro est sans doute un peu exagéré, même lorsqu’on est ministre socialiste et wallon.
  3. Soit encore, il n’a rien fait du tout pour l’intercommunale et s’est formidablement bien arrangé pour percevoir une rente mensuelle somme toute agréable. C’est mieux que Win for Life, non ?

A tout prendre, il est sûr et certain que c’est la deuxième ou troisième hypothèse qui est la bonne. Elles reviennent au même finalement : c’est du vol pur et simple. Un système féodal où une caste de puissants vit du prélèvement d’une dîme sans aucuns scrupules. Certains médias posent la question de savoir si ces montants sont élevés. On l’a vu : non, pas tant que ça. Sauf si bien sûr ils ne correspondent à quasi aucune prestation.
Lorsque l’on connaît les difficultés du consultant lambda d’obtenir des contrats durables avec certaines intercommunales, c’est pour le moins choquant. Quand on sait toutes les démarches qu’il faut faire, parfois, pour répondre à un appel d’offres, histoire de garantir la bonne gouvernance (!), on grince un peu des dents. Depuis cet article de La Libre qui a révélé l’affaire, je tente de me mettre dans la peau de Donfut. Cent cinq fois, il a fait une facture d’à peu près 13.000 euro. Cent cinq fois il a pu vérifier que ces 13.000 euro tombaient bien sur son compte. Combien de fois parmi ces cent cinq fois s’est-il dit qu’il trichait ? Qu’il était totalement en porte-à-faux non seulement avec le discours idéologique qu’il défendait, mais également avec les affirmations fortes qui voulaient se démarquer des affaires carolos ? Je ne comprends pas. Un degré gigantesque de connerie ou une dose considérable de cynisme ? Je ne parviens pas à trancher.

Le PS a beau jeu aujourd’hui de réclamer l’arrêt total de tout cumul. Depuis quand gère-t-il la Wallonie et le Fédéral ? Depuis combien de temps prétend-il nettoyer devant sa propre porte ? Donfut a démissionné. C’est le moins qu’il puisse faire. Espérons toutefois que l’on n’en reste pas là. Il ne s’agit pas seulement de Donfut. Il s’agit aussi de l’argent public.

un commentaire pour Petits calculs entre amis

  • Tim dit :

    Il paraît qu’il avait été engagé principalement pour faire du lobbying… Peut-être que les tarifs des lobbyistes (ça existe ce mot là ?) sont "légèrement" plus élevés que les tiens 😉

    Tu sais ce qu’il te reste à faire. Passer ton brevet de lobbyiste… ou plus simple, devenir socialiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.