Pouvoir d’achat et fermetures

Posté le 23 avril 2008 dans Divers

Lutter contre la baisse du pouvoir d’achat est légitime. Bien sûr le débat n’est pas simple, et les solutions encore moins. C’est le système économique qui doit permettre tout à la fois une harmonie sociale et une compétitivité suffisante. Cette équation est encore plus difficile à résoudre dans le contexte de mondialisation que nous connaissons. Mais force nous est de constater que nombre de nos concitoyens ont toutes les raisons d’être insatisfaits de leur pouvoir d’achat. Quelque 51% des travailleurs belges ont des difficultés financières et 37% d’entre-eux ne peuvent pas mettre un euro de côté, nous dit La Libre, à partir d’une étude de la FGTB sortie ces jours-ci. La situation est clairement alarmante.

Mais j’ai du mal à m’expliquer du coup la position de la même FGTB contre l’ouverture des grandes surfaces le vendredi 2 mai. Dans un article du Soir, un représentant du Setca explique que certaines chaînes ont offert jusqu’à 500% d’augmentation en prime, proposition que le personnel a refusée, parce qu’ils ont des projets de vacances pour ce week-end.

Est-ce la mathématique qui recèle tant de mystères ? Ou bien est-ce tout simplement de la tactique à la veille des élections sociales ? En tout cas, le pouvoir d’achat, il a bon dos.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.