Séminaires et Dame Blanche

Posté le 30 août 2008 dans Divers

Dans son château de Harzé, un comte épousa sur le tard Blanche, la superbe fille d’un riche seigneur voisin. Elle était le parfait contraire de son époux. Autant elle était généreuse, lui était méchant, égoïste et jaloux. Un jeune et beau seigneur du coin tomba amoureux de la comtesse, qui prit plaisir à écouter ses hommages à partir du balcon principal. Roméo et Juliette en Ardenne.
Le mari, bien entendu, n’apprécia guère. Il séquestra sa femme et provoqua son rival en duel sous les fenêtres du château. Mais le jeune avait auparavant été empoisonné. Le compte ne mit que quelques minutes pour le trucider. Sous les yeux horrifiés de Dame Blanche qui, aussitôt, se jeta par la fenêtre pour rejoindre son amoureux dans la mort et la cour du château.
C’est la légende de la Dame Blanche du château de Harzé, à une trentaine de kilomètres au sud de Liège. Un des plus chouettes endroits pour organiser des séminaires résidentiels en Belgique. Très bizarrement, la salle à manger, pièce principale du château, a un balcon fermé. On imagine le méchant comte, maugréant dans sa barbe bleue, en train de murer son balcon d’honneur.
Très bizarrement aussi, dans la parc du château, on trouve un cimetière animalier. Mais la légende ne dit pas si le comte y est enterré.

2 commentaires pour Séminaires et Dame Blanche

  • diane dit :

    Vous me voyez surprise par votre récit. Étant voisine du château, il me semble que vous n’avez pas vérifié vos sources. Pour le balcon duquel la La Blanche Dame s’est jetée, vous n’avez pas levé les yeux assez haut, ce balcon n’est nullement fermé. Pour ce que j’en sais, le cimetière se trouvant au château de Harzé n’est nullement un cimetière animalier. Le cimetière que vous avez vu au château n’est autre que l’ancien cimetière de Harzé. Il existe bien un cimetière animalier à Harzé, mais il se situe les hauteurs de Pavillonchamps.

  • Le Guilb dit :

    Merci pour ces précisions, Diane.
    Il s’agit d’une légende que l’on m’a raconté au château. Désolé donc de n’avoir pas vérifié mes sources, mais le propre des légendes est de n’en avoir pas toujours…
    Quant au balcon, il y a en effet une bizarrerie architecturale avec cette excroissance dans le grand salon, qui fait office de salle à manger. On dirait, en effet, un ancien balcon muré.
    En ce qui concerne le cimetière animalier, désolé, j’avais cru qu’il était dans le parc du château.

    Cela étant vous avez la chance d’habiter une région splendide, et d’être la voisine d’un non moins splendide château, géré par des personnes nettement plus charmantes et serviables que le seigneur des lieux qui les aurait précédés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.