Une école hors du temps

Posté le 11 mars 2008 dans Divers

Bizarre : tous les profs de secondaire de mes enfants portent quasi le même prénom. Les hommes s’appellent Monsieur, tandis que les dames, elles, sont un peu plus variées. Certaines se prénomment Madame, d’autres Mademoiselle.
Il n’y a plus qu’à l’école que l’on se présente comme ça. « Bonjour, je m’appelle Monsieur Guilbert… » Ce faisant, je prive mon interlocuteur d’une information, mon prénom, en lui en donnant une qu’a priori il connaissait déjà : mon sexe. Je comprends qu’à l’école on tienne à ce que les étudiants donne du monsieur / madame à leurs profs. Mais cela n’empêche que ces derniers puissent se présenter avec leur prénom, comme tout le monde partout dans la société. « Bonjour, je suis Monsieur Untel » est tout simplement ringard.
Certains rétorqueront que pour les dames, c’est utile de faire la distinction entre une femme mariée et une femme qui ne l’est pas. Et moi je rétorque que c’est du sexisme d’une autre époque. Et que c’est une information qui relève de la vie privée qui ne me regarde en rien.
Bon, tout ça me rappelle l’Institutrice du grand Dick Annegarn :
Sa vie à elle était loin d’être belle
Mademoiselle madame veuve et mademoiselle
Voyez ce que je veux dire, voyez peut-être pas
Ce que je veux dire je ne le dirai pas.

un commentaire pour Une école hors du temps

  • Domi dit :

    Salut Pierre,

    en effet, pour certains profs, surtout pas de familiarité qui commencerait par le prénom. Pour d’autres par contre : salut JP, est tout à fait normal.

    Mais de toute façon, faisons confiance à nos enfants pour leur trouver quelques "sur"noms qui parfois font plaisir, et parfois égratignent la personne.

    à bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.